Book Order #2736

Book Order #2736
12 septembre 2018

Scéance de course à pied et de ramassage de déchets pour les membres de la Run Eco Team dans le parc de Procé à Nantes. Crée par Nicolas Lemonnier via les réseaux sociaux, le groupe vise à promouvoir le plogging, pratique qui consiste à ramasser les déchets qui jonchent les parcours de course à pied.

Courir, est-ce vraiment bon pour la Planète ?

Séance de course à pied et de ramassage de déchets pour les membres de la Run Eco Team dans le parc de Procé à Nantes. Crée par Nicolas Lemonnier via les réseaux sociaux, le groupe vise à promouvoir le plogging, pratique qui consiste à ramasser les déchets qui jonchent les parcours de course à pied. Crédit photo THEOPHILE TROSSAT + Le monde

De plus en plus de personnes, amateurs ou confirmées, se mettent à courir à travers le monde. Autant de runners, est-ce vraiment bon pour la planète ?  Peuvent-ils avoir un objectif commun ? Oui, celui de courir pour un monde plus propre, quotidiennement, comme plus de 51.000 membres de la Run Eco Team dans 105 pays.

1-  Courir pour vivre mieux ?

Le running est l’une des activités physiques les plus bénéfiques pour la santé. Courir ne prolonge pas seulement votre espérance de vie, mais aussi la qualité de la vie. Comment ?

On voit souvent cette discipline comme bonne pour la santé. Et si celle-ci était, aussi, bonne pour la planète.

Quid de la santé de la planète, quelle drôle de vie elle mène avec les plus de 81.000 tonnes de “déchets sauvages jetées” tous les ans, rien qu’en FRANCE, selon planetoscope.com. Avant l’été et les vacances, ca n’arrange rien, ⅓ des vacanciers déclarent jeter des détritus dans la nature en vacances… ca donne à réfléchir, hein !?

Et si je vous disais qu’en moyenne les éco runners ramassent 1.5kg de déchets par sortie ! Soit 20 tonnes par semaine dans 105 pays pour la Run Eco Team ! C’est Mieux non?

Courir, c’est également bon pour… la tête. «Ca joue sur le mental via la production d’hormones, les endorphines, qui donnent un sentiment de bien-être». Courir pour la planète produirait donc un autre sentiment, celui de la satisfaction de faire quelque chose de bien, sans effort supplémentaire. Se donner une bonne conscience aussi simplement et sans contrainte, c’est tout de même génial, non?

2-  L’Effet colibri

Au quotidien, on entend tous parler de l’écologie en se disant que c’est trop flou et vaste puis on ne sait jamais comment y contribuer à notre “petit” niveau, tant le problème est grand.

Puis il y  toujours ce type de phrases :

  • “ Il y a trop de déchets ! ”
  • “ Pourquoi je ramasserais les déchets des autres ? ”
  • “ C’est la faute des autres ! ”
  • “ Il y aura toujours des déchets, c’est utopique ”
  • “ Les gens aiment ramasser les déchets? ”
  • “ Quelqu’un d’autres peut pas le faire? ”

C’est FAUX ! La preuve avec la Run Eco Team. Qui est comme un « effet colibri », c’est-à-dire, le fait que chacun de nous prenne part à une action, positive, qui engendre d’autres actions, tout aussi importante que de ne rien faire, vous n’êtes pas d’accord?

Qu’importe le nombre de déchets ramassés si chacun fait sa part,  l’impact sur la planète sera plus grand et plus rapide. Nous faisons notre part et plus nous le faisons, plus nous éveillerons les consciences sur ce sujet pour enfin taire ces mots.

 

3-  Qui n’a jamais entendu, courir c’est inutile ?

En quête de motivation, d’un nouveau défi ? Pour certains, footing rime même avec «torture», «sans sens», «chiant», «long»… et j’en passe.

Voici un petit medley des excuses :

“Je ne suis pas un grand coureur”

Cette discipline ne requiert pas d’être un sportif aguerri ni de faire de longue distance. Vous le constaterez par vous même, votre sac se remplira rapidement. De plus, le geste permet un bon renforcement des cuisses. Plus vous ferez de sortie, plus vite vous serez surpris par la rapidité de votre progression grâce à cette cause. Nous avons de nombreux témoignages de personnes qui ne courraient pas régulièrement et qui ont trouvé un vrai intérêt et une passion.

Ce qui m’amène au deuxième point!

“Courir est ennuyeux”

Nombreux sont ceux qui disent ne pas trouver de sens à courir. On a tous besoin d’une motivation pour courir, « Quand on court, on s’ennuie, alors autant se rendre utile »

C’est une manière de trouver du plaisir à courir en se disant que ce geste simple de “1run1déchet” sera votre contribution à la préservation de l’environnement. Le plaisir sera d’autant plus jouissif, une fois publié sur les réseaux sociaux où des gens qui n’y auront pas pensé avant le feront à leur tour. Le secret est le plaisir qu’on y prend et les défis qu’on se lance.

Alors, donnez un sens à vos courses et courrez pour soutenir une cause !

“Je vais être ridicule”

On ne vous le cache pas, pour certain vous passerez pour un extra terrestre, voir même beaucoup. Jusqu’au jour où vous entendrez “bravo” “vous faites quoi?”. Vous aurez suscité la curiosité et l’intérêt des gens grâce à ce geste simple et écolo. Il y a plus ridicule je pense 🙂 Sinon vous pouvez le faire en groupe, ce qui “amplifiera” votre motivation et l’impact de votre sortie.

“C’est trop compliqué et je n’ai pas le temps”

Ceci est la pire excuse, car courir est l’activité sportive qui demande le moins de temps et de préparation : 15 minutes de course vous procureront déjà de l’énergie, du peps, de la force. Si vous pensez que vous n’avez pas le temps de courir, il y a encore moins de chances que vous pratiquiez un autre sport.

Il est encore temps de faire quelque chose !

 

Courir pour se vider la tête ? Pourquoi pas, courir pour vider nos villes et la nature des déchets ?

 

 

Auteur : James Guilbaud

 

 

Es-tu prêt à courir ? As-tu ton tee-shirt et ton sac Run Eco Team ?

 

Recevez votre tee-shirt et sac Run Eco team !                                    http://www.runecoteam.fr/run-eco-team-tee-shirt/